wecomeinpeace

njörd

njord

source: wecip

Wecomeinpeace a gagné le Trophée Recylum des Lumières Durables à la Fête des Lumières de Lyon, avec Njörd, Esprit du vent, une création originale qui mêlait lumière et plumes en mouvement, dans un élégant ballet aérien.
Sur une bande sonore immersive, l’installation mettait en scène 26 monolithes transparents, contenant une multitude de plumes virevoltantes. Elle transformait ainsi la cour de l’Hôtel de Ville en sanctuaire mystérieux.
Le nom de Njörd fait référence au dieu scandinave du vent, tout en esquissant un clin d’oeil à l’épure du design nordique contemporain. L’installation dresse ainsi un paysage hybride, entre décor mythologique et espace moderne.
C’est enfin un challenge technique qui synchronise son, lumière, soufflerie et éléments complexes en mouvement.
.
.
.
.
.
.
.
source: wecip
Wecomeinpeace won the Recylum Trophée of Sustainable Enlightenment at the Light Festival of Lyon, with Njörd, the spririt of the Wind, an original creation that transformed the courtyard of the City Hall in a modern sanctuary.
On an immersive soundtrack, the installation showcases 26 light monoliths, within which fly feathers in an aerial ballet.
Njörd is a reference to the scandinavian god of wind, and also refers to the refined contemporary Nordic design. The installation draws up a mysterious landscape between mythologic scenery and modern space design.
Finally, it is a technical challenge that synchronizes sound, light, wind tunnel and moving complexe elements.