Simon Stimberg

Bathing Lightness
Bathing in Lightness est une installation lumineuse et sonore interactive qui semble animée par une entité essaim essayant d’explorer son monde intérieur et de communiquer avec l’extérieur. Composé de 52 ampoules à filament, il visualise le mouvement d’un essaim de particules entraîné par la présence du spectateur et sa propre envie intérieure. Les visiteurs peuvent interagir avec l’installation en se déplaçant devant elle tandis que leur mouvement est suivi par l’essaim et ainsi traduit en lumière et en son – visibles à l’intérieur du groupe d’ampoules et audibles via des haut-parleurs ou des écouteurs à proximité.

VTOL

Pétrole
L’idée principale de ce projet est de présenter aux visiteurs de l’exposition la possibilité de détruire tout objet qui pourrait se trouver sur leur personne, afin de le transformer en une composition sonore unique. L’installation se compose de cinq presses hydrauliques, capables d’écraser pratiquement n’importe quel objet (téléphone portable, paire de lunettes, écouteurs ou autre). En cours de destruction, un microphone spécial enregistre les sons émis lors de la déformation de l’objet et, en quelques minutes seulement, un algorithme informatique les transforme en un album de 20 minutes.