HENTSCHLÄGER AND LANGHEINRICH

Granular Synthesis

颗粒合成 “从表演者Akemi Takeya脸上的一些表情到对疯狂自我的疯狂探索,任何已知的意义上下文都以溶解的运动结尾,陷入了自然退化的冗余之中机器痛苦不堪。 语义上的空洞太大,无法接受冥想。 额叶的图像,有节奏的结构产生矛盾的情绪和极大的压力。”

HENTSCHLÄGER AND LANGHEINRICH

Akemi Takeya
Granular Synthesis

“From a few expressions on the face of the performer Akemi Takeya to a frenzied exploration of the alter ego, any known context of meaning ends in the dissolved movements, is stalled in denaturalized redundancy, in machine pain. The semantic void is too loud to be amenable to meditative reception. The frontal images, the rhythmic structures generate contradictory emotions and great strain.”

Kurt Hentschlager

ZEE

Expérience immersive forte alliant approche méditative et implication physique, Zee s’inscrit dans le travail sur la représentation humaine et ses ressorts psychologiques poursuivi par Kurt Hentschläger. Une expérience qui se suit comme un véritable fil d’Ariane.Savez-vous vraiment ce que signifie faire l’expérience physique d’une œuvre numérique immersive ? Ceux qui ont eu la chance d’expérimenter le Feed de Kurt Hentschläger, plongée radicale au cœur d’une matière instable de brouillard artificiel dense, de lumières stroboscopiques et de fréquences sonores électroniques pulsatives répondront sans doute par l’affirmative. Pour les autres, l’épreuve de rattrapage ultime aura pour nom Zee, pièce rare et prolongement de Feed, présentée au Centquatre parisien dans le cadre de l’exposition Trouble Makers, fil rouge de Némo, le festival arts numériques d’Arcadi Île-de-France. Ancienne moitié du duo de défricheurs numériques extrêmes Granular Synthesis, Kurt Hentschläger cultive le goût des environnements déstabilisants et trouve dans Zee le dispositif déambulatoire idoine pour nous prêter au jeu. « Zee fait partie de la même série de travaux que Feed, mais en format installation », explique l’artiste autrichien basé à Chicago. « Zee fonctionne en mode huis clos, dans un espace totalement fermé. Dès que l’on entre, le brouillard est déjà là. Il remplit l’espace dans lequel vous êtes invitez à vous déplacer. Par rapport à Feed, où le public reste assis à un endroit précis, il y a donc davantage de flexibilité dans l’expérimentation du dispositif. Cette idée de déambulation dans l’espace induit un climat différent. C’est peut-être encore plus intimidant pour certains mais pour moi cela donne à Zee une connotation plus méditative. »Procéder à l’expérience nécessite véritablement de se prendre en main.

Claudia Hart

The Swing

In The Swing, a 3D game avatar becomes Rococo fleshy decadence. In this multi-screen animation, the avatar swings on a seat suspended from the sky, in super Mannerist slow time. Her wooded surroundings ebb and flow at different rate, imitating stop-motion. Years pass in a matter of moments. The avatar is the driver of all of these cycles, but a driver scarcely in control – she is instead, a Mother Nature heading straight for what she suspects might be oblivion. The Swing is a multi channel installation, in nine, five and three screen versions.

sound: Kurt Hentschlager