TEAMLAB

L’univers Cristallin Infini
Le pointillisme utilise une accumulation de points de couleur distincts pour créer une image. Ici, les points lumineux sont utilisés pour créer des objets tridimensionnels. La sculpture lumineuse s’étend à l’infini dans toutes les directions. Les gens utilisent leurs smartphones pour sélectionner des éléments pour lancer l’univers de cristal infini. Ces éléments renaissent en trois dimensions, créant l’œuvre d’art. La présence de personnes et leur emplacement dans l’œuvre affectent ces éléments tridimensionnels, qui à leur tour influencent et sont influencés par d’autres éléments de l’espace. Cette œuvre d’art est en constante évolution, changeant d’instant en instant en raison  des personnes présentes dans l’espace.

Reynald Drouhin

GridFlow

«GridFlow» rassemble des images d’articles dont les flux RSS sont enregistrés sous forme de mosaïque. Ainsi, le projet montre une fraction de temps sans début ni fin comme un rhizome, et révèle l’esprit des temps («Zeitgeist») à travers l’accumulation ou la répétition d’éléments phares de ces jours sur le web.

web work

A.I.L.O it pronounces Hello

Art and Light
Exploration sensorielle. Tout part de la ligne, comme une envie d’infini. Composition géométrique de lignes lumineuses projetées sur les miroirs et le mur. En partant de la ligne la plus épurée jusqu’à une recherche d’accumulation en travaillant la profondeur et la perte de repère. Le travail sonore créé à partir des vibrations lumineuses nous enveloppe et joue sur nos propres resonances. Interaction avec les surfaces réfléchissantes qui transcendent

YANG Minha

Accumulation The LED light tunnel expresses the accumulation of time. The composition of the frames concretes continuity and shows the locational context. “Accumulation” has six sequences and each movie has the original theme like “Rise”, “Flow”, Accumulation”, “Dimension”, “Light” and “Overlap”.

Teamlab

The Infinite Crystal Universe
Pointillism uses an accumulation of distinct dots of color to create a picture. Here, light points are used to create three-dimensional objects. The light sculpture extends infinitely in all directions. People use their smartphones to select elements to throw The Infinite Crystal Universe. These elements are reborn in three dimensions, creating the artwork. The presence of people and their location within the work affect these three-dimensional elements, which in turn influence and are influenced by other elements in the space. This artwork is forever evolving, changing from moment to moment due to the people in the space.

ANN HAMILTON

アン·ハミルトン
앤 해밀턴
the event of a thread

Ann Hamilton is a visual artist internationally recognized for the sensory surrounds of her large-scale multi-media installations. Using time as process and material, her methods of making serve as an invocation of place, of collective voice, of communities past and of labor present. Noted for a dense accumulation of materials, her ephemeral environments create immersive experiences that poetically respond to the architectural presence and social history of their sites.

Alyson Shotz

アリソン・ショッツ
Алисон Шоц
Fluid State

Alyson Shotz is an American artist based in Brooklyn, New York. She graduated with a BFA from the Rhode Island School of Design in 1987 and an MFA from the University of Washington in 1991. Alyson Shotz investigates issues of perception and space with sculptures made from a range of synthetic materials such as mirror, glass beads, plastic lenses, thread and steel wire.Karen Rosenberg wrote: “Ms. Shotz evokes natural phenomena with accumulations of beads, pins and other common materials…Often they respond to the challenge of visualizing concepts from theoretical physics (string theory, dark matter).”

ALYSON SHOTZ

アリソン・ショッツ
Алисон Шоц

Alyson Shotz’s sculptures perk up a decades-old post-Minimalist idiom with a dash of pop science. Ms. Shotz evokes natural phenomena with accumulations of beads, pins and other common materials. She isn’t alone in this — Tara Donovan comes to mind — but her creations have a geekier, less arbitrary aspect. Often they respond to the challenge of visualizing concepts from theoretical physics[…]

MANUELA LALIC

genius idea
Je porte une attention particulière à l’aspect fonctionnaliste de notre système d’organisation sociale en tant que modèle de société. Pour créer l’effet d’une tension entre ce qui est individuel et collectif, j’utilise des objets, mobilier et matériaux fonctionnels comme des indices de notre logique de vie. Mes installations, performances et objets questionnent des mouvements de masse (ex : prendre le métro) pour montrer du doigt notre société qui préfabrique et standardise nos désirs et nos besoins. Par l’accumulation, il se trame une matière première à partir de laquelle elle élabore des mises en scène minimalistes ou exubérantes qui questionnent nos moments collectifs (ex : pique-nique, mariage, réunion universitaire) tout en indiquant des préoccupations d’ordre politique et écologique.

YAYOI KUSAMA

草间弥生
草間彌生
accumulation