VTOL

Pétrole
L’idée principale de ce projet est de présenter aux visiteurs de l’exposition la possibilité de détruire tout objet qui pourrait se trouver sur leur personne, afin de le transformer en une composition sonore unique. L’installation se compose de cinq presses hydrauliques, capables d’écraser pratiquement n’importe quel objet (téléphone portable, paire de lunettes, écouteurs ou autre). En cours de destruction, un microphone spécial enregistre les sons émis lors de la déformation de l’objet et, en quelques minutes seulement, un algorithme informatique les transforme en un album de 20 minutes.

Reynald Drouhin

GridFlow

«GridFlow» rassemble des images d’articles dont les flux RSS sont enregistrés sous forme de mosaïque. Ainsi, le projet montre une fraction de temps sans début ni fin comme un rhizome, et révèle l’esprit des temps («Zeitgeist») à travers l’accumulation ou la répétition d’éléments phares de ces jours sur le web.

web work

MARK MCKEAGUE AND YURI SUZUKI

sound-taxi
Le Sound Taxi est équipé d’un microphone qui enregistre le bruit ambiant: le grondement de la circulation, les freins bruyants, les sirènes, les travaux de construction font tous partie du vacarme quotidien de la ville. Un logiciel spécialement conçu et écrit en Max analyse les fréquences de ces bruits et les utilise pour générer une musique unique en temps réel. Le spectre est divisé en 25 bandes de fréquences, comme un égaliseur graphique, ces bandes sont utilisées pour contrôler différents types de sons dans Ableton Live. Par exemple, un faible grondement démarre une ligne de basse ou un fort sifflement déclencherait des salutations, le volume de ce bruit contrôlant le volume de la musique. La musique générée correspond à la dynamique de la rue, les sons changeront et évolueront au fur et à mesure que vous conduisez dans différentes parties de la ville.

DANGER MOUSE AND SPARKLEHORSE

dark night of the soul
visual David Lynch
Dark Night of the Soul est un album écrit par Danger Mouse et Sparklehorse en partenariat avec David Lynch, qui a développé un essai photo qui sera publié avec les chansons. Le travail rassemble une large équipe de chanteurs d’artistes, qui ont enregistré et contribué aux compositions

STEVE REICH

スティーヴ・ライヒ
סטיב רייך
스티브 라이히
Стив Райх
Vermont Counterpoint
Vermont Counterpoint (1982) a été commandé par le flûtiste Ransom Wilson et est dédié à Betty Freeman. Il est composé pour trois flûtes alto, trois flûtes, trois piccolos et une partie solo, tous préenregistrés sur bande, plus une partie solo en direct. Le soliste en direct joue de la flûte alto, de la flûte et du piccolo et participe au contrepoint en cours ainsi qu’à des mélodies plus étendues. La pièce pourrait être interprétée par onze flûtistes, mais elle est principalement destinée à un solo avec bande. La durée est d’environ dix minutes. Dans ce laps de temps relativement court, quatre sections dans quatre touches différentes, avec la troisième dans un tempo plus lent, sont présentées. Les techniques de composition utilisées consistent principalement à construire des canons entre de courts motifs mélodiques répétitifs en substituant des notes à des silences, puis en jouant des mélodies qui résultent de leur combinaison. Ces mélodies ou motifs mélodiques qui en résultent deviennent alors la base de la section suivante au fur et à mesure que les autres parties environnantes de la bande contrapuntique disparaissent. Bien que les techniques utilisées en incluent plusieurs que j’ai découvertes dès 1967, la vitesse de changement relativement rapide (il y a rarement plus de trois répétitions d’une mesure), la modulation métrique dans et hors d’un tempo plus lent, et des changements de clé relativement rapides peuvent bien créer une impression plus concentrée et concise.

Steve Reich