IRIS VAN HERPEN

АЙРИС ВАН ЭРПЕН
イリス ヴァン ヘルペン
Prodige de la mode, l’artiste plasticienne défie la nature et les lois de la physique en donnant vie à des sculptures sur lesquelles l’espace n’a pas d’emprise. Façonnés dans des matériaux innovants (polyamide, rhodoïd, Magiflex, plexiglas…), aussi étonnants qu’inquiétants, les créations futuristes d’Iris van Herpen relèvent d’une approche expérimentale de la couture où la virtuosité technique se conjugue à l’intelligence artificielle d’une technologie digitale (la stéréo-lithographie).

Stine Deja

HARD CORE, SOFT BODIES
L’œuvre rend hommage au corps humain naturel complexe et phénoménal et à l’opportunité pour la technologie d’élargir encore son potentiel. Ce remodelage futuriste des corps est basé sur l’une des principales questions de Deja: que signifie être humain à l’ère de l’intelligence artificielle et de l’adoption technologique?

hanson robotics

Sophia the robot
Sofia, le robot humanoïde (android) ultra-réaliste fabriqué par Hanson Robotics, devient le premier robot a obtenir une citoyenneté officielle ! C’est l’Arabie Saoudite qui a officialisé il y a quelques jours l’existence de Sofia, devenant le premier pays à reconnaitre le statut de citoyen d’un robot et d’une intelligence artificielle. Sofia, dont nous avions déjà parlé l’année dernière, est un robot ultra-réaliste capable de tenir une conversation, de reconnaitre les gens et d’interagir avec son environnement, mais surtout possède sa propre personnalité et des expressions faciales réalistes.

ANOUK WIPPRECHT AND DANIEL SCHATZMAYR

ROBOTIC SPIDER DRESS

Création de l’artiste néerlandaise Anouk Wipprecht, avec la collaboration de Daniel Schatzmayr, cette robe fait partie d’une série de robes et vêtements de style ‘fashiontech’, ou technomode en français.Après des études en design de mode et en communications, Anouk Wipprecht, qui s’intéresse à la robotique et à l’intelligence artificielle, a commencé a créé ses oeuvres d’art sous forme de robes.