Kate Cooper

Infection Drivers
Infection Drivers (2019) explores the body under attack. In this work, a CGI figure struggles to move and breathe in a translucent suit, which takes her body through transmutations of stereotypically masculine and feminine physiques as it inflates and deflates. In a time of increased public surveillance through facial-recognition software and biometric data  mining, Cooper’s high-definition world invites us to investigate and perhaps find freedom in the technologies often used to constrain us.

MATTHIJS MUNNIK

Microscopic Opera

Les micro-organismes peuvent-ils aussi être des artistes? Comment notre relation à ces créatures change-t-elle, après qu’elles sont vues dans un contexte artistique et théâtral? À la recherche d’un micro-organisme qui aurait les qualités d’un interprète, j’ai été présenté à C. elegans; un petit ver, de moins d’un millimètre de longueur, qui se déplaçait aussi élégant que son nom l’indique et la première créature à avoir séquencé tout son génome. J’ai été intrigué lorsqu’un chercheur m’a dit que, pour distinguer les vers au microscope, il utilisait différentes mutations qui modifiaient la façon dont ils se déplaçaient. Certains se déplacent en spirale, d’autres ont roulé ou ont des contractions et certains sont devenus morbides obèses à cause de leurs mutations. Dans mon installation, j’ai cinq boîtes de Pétri remplies de cinq vers mutés différents, chacun se déplaçant légèrement différemment. Ces cinq groupes d’interprètes sont filmés avec un microscope USB diffusé en direct sur les cinq écrans. J’ai écrit un logiciel spécial qui suit les vers et traduit leurs mouvements en sons, faisant d’eux les interprètes non avertis de la musique dans le monde macroscopique au-dessus de leurs têtes. Alors que les chercheurs sont presque comme des dieux pour ces vers impuissants, les contrôlant de leur première à leur dernière division cellulaire, j’espérais donner aux vers le pouvoir de nous affecter également dans notre monde.

MATHILDE ROUSSEL

ماتيلد روسيل
玛蒂尔德罗素
Матильда Руссель
Lifes of Grass
Mathilde Roussel est une artiste française travaillant à Paris. Son travail “questionne la nature humaine dans ce qu’elle a de plus imperceptible”. Chacune de ses œuvres dévoile en effet des évolutions, mutations souvent discrètes qui s’opèrent pourtant en chacun de nous. Pour ce faire, ses installations reposent le plus souvent sur des matériaux et idées très simples mais néanmoins frappantes..

LAB[AU]

Calculations, permutations and notations
LAb|au| developed a transdisciplinary and collaborative approach based on different artistic, scientific and theoretic methods, examining the transformation of architecture and spatio-temporal structures in accordance to the technological progress within a practice entitled ‘MetaDeSIGN’. Metadesign [ meta = information about information ] displays the theme of space-constructs relative to information processes – architecture as a code. It concerns the transposition of inFORMational processes in n-dimensional form.

Arnold Schönberg

In a twelve-tone composition, every note can be accounted for as being a member of the original series or one of its permutations, providing unity to the piece as a whole. Additionally, a twelve-tone series is a repository of intervals and can be seen as an outgrowth of atonal music with its emphasis on interval over chord or scale. The basic premises of twelve-tone music are as follows: 1- All twelve notes of the chromatic scale must occur; 2-No note can be repeated in the series until the other 11 notes of the chromatic scale have occurred (exceptions include direct repetition of a note, trills, and tremolos); 3-The series can be inverted, retrograded, and the inversion can be retrograded; 4-The order of notes in a series remains fixed, without reordering.