STUDIO ROOSEGAARDE

Grandir
GROW, la dernière œuvre de Daan Roosegaarde, est un hommage à la beauté de l’agriculture. Dans la première mondiale du film, GROW apparaît comme un paysage onirique lumineux de vagues de lumière rouges et bleues sur un immense champ. GROW s’inspire de recettes lumineuses scientifiques qui améliorent la croissance et la résilience des plantes. La plupart du temps, nous remarquons à peine les immenses zones de la Terre qui nous nourrissent littéralement. GROW souligne l’importance de l’innovation dans le système agricole : comment une conception d’éclairage de pointe peut-elle aider les plantes à pousser de manière plus durable ? Comment faire du fermier le héros ?

NONOTAK

ZERO POINT TWO V2
NONOTAK est un projet de studio créatif fondé par l’ancienne artiste visuelle Noemi Schipfer et l’ancien architecte-musicien Takami Nakamoto qui a été conçu fin 2011. NONOTAK travaille avec des installations lumineuses et sonores et des pièces de performance pour créer des environnements éthérés, immersifs et oniriques qui sont construits pour envelopper , défie et stupéfie le spectateur en capitalisant sur l’approche de Nakamoto à l’espace, la lumière et le son et l’expérience de Schipfer avec des dessins visuels et géométriques cinétiques. Il en résulte un duo qui crée des pièces qui associent lumière, son et espace afin d’offrir au public une expérience visuelle et sensible unique.

PEEPING TOM

le Salon
Peeping Tom est une compagnie de danse-théâtre bruxelloise fondée en 2000 par Gabriela Carrizo et Franck Chartier. Leur travail recherche le comportement idiosyncratique dans les relations et expériences personnelles, ce qui fait du public un voyeur dans le monde réaliste mais onirique qu’ils créent.

DAVID ALTMEJD

大卫·阿尔特米德

Dans son travail de réflection, il y a de l’érotique et de l’onirique en quantité, et son intérêt pour la transformation des corps nous place d’emblée du côté d’un rapport intime et empathique à ses grands lycanthropes qui nous ressemblent, captés en pleine transformation et comme coincés quelque part entre l’humain et l’animal, le vivant et le minéral.

Ses oeuvres sont complexes et souvent autoréférentielles : des moulages et des objets sont mis en scène dans un décor exubérant, chargé d’ornements, de bijoux, de breloques et de toutes sortes de choses scintillantes. Il y a des fleurs aussi, des écureuils naturalisés, des ossements, des cheveux synthétiques, des cristaux, le morbide toujours inextricablement mêlé à une étrange beauté qui n’est jamais très loin du monde de l’enfance. Il y a aussi l’idée de la décapitation, de la douleur et de la violence.

KIRSTY MITCHELL

كيرستي ميتشل
柯丝蒂米切尔
קירסטי מיטשל
カースティ·ミッチェル
Кирсти Митчелл
The Coronation of Gammelyn

« Wonderland« , une série fascinante de la photographe anglaise Kirsty Mitchell qui nous entraine tel Alice au Pays des merveilles dans un univers coloré et onirique, à la fois poétique et surréaliste. Un monde fantastique magnifique qui rend hommage aux contes de son enfance, mêlant nature et mode dans des compositions imaginées avec finesse et délicatesse…