BERENIKE CORCUERA

Purple Light

À travers des photographies kiriliennes de son aura capturées pour la première fois en 2014, elle a commencé à étudier le champ aurique électromagnétique du corps humain:L’aura est une ellipse métaphysique 3D composée de 7 bandes de corps de lumière autour du corps physique. L’énergie de l’aura est transmise vers / depuis le corps via 7 centres d’énergie – des chakras («roue» en sanskrit) situés le long de la colonne vertébrale du corps humain, ce qui a inspiré sa collection d’études supérieures.Berenike traduit la légèreté dans toute sa collection, en dédiant 6 looks aux centres spécifiques et à leur couche de corps léger.

Andreas Gursky

SHANGHAI
Gursky parcourt le monde afin d’y dénicher ce qui peut convenir à la réalisation de clichés grand spectacle. Toujours il s’agit d’évoquer un rapport d’échelle opposant le détail à une structure infiniment supérieure. Le détail est souvent l’homme et la structure infiniment supérieure une architecture dont les lignes dépouillées le plus possible vont par leur rigueur et leur composition simplifiée s’opposer au fourmillement de la masse.

Carlotta Bailly-Borg

A Liquid Company
Diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Cergy, Carlotta Bailly-Borg a travaillé avec Marcelline Delbecq, Éric Maillet, Valérie Favre. À partir d’images préexistantes, Carlotta Bailly-Borg élabore un langage singulier aux accents surréalistes et développe ainsi une œuvre plastique où se télescopent des éléments empruntés à la mythologie, à la culture pop, au classicisme ou au document sportif. Carlotta Bailly-Borg procède sur le modèle du rhizome deleuzien où “tout élément peut affecter ou influencer tout autre”.

RONAN & ERWAN BOUROULLEC

ロナン&エルワン·ブルレック
Ронан и Эрван Буруллек
Буруллек братья
Clouds

Respectivement diplômés de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris et de l’école nationale supérieure d’arts de Cergy-Pontoise, Ronan (né en 1971) et Erwan Bouroullec (né en 1976) s’associent en 1999 pour mener un travail au sein d’un dialogue permanent et d’une exigence commune vers plus de justesse et de délicatesse.

ALEX SCHWEDER

snowballing doorway
Situées dans une ouverture existante d’une porte à enroulement, deux formes de même taille font circuler l’air tout au long de la journée. Au fur et à mesure qu’un arc se gonfle, l’autre s’effondre et l’air pour remplir l’arc d’engorgement est aspiré de l’autre. Les deux arches sont dans une orientation en miroir, les participants peuvent passer à travers l’arche inférieure jusqu’à ce qu’elle devienne volatile et l’arche supérieure inversée commence à déplacer son homologue.