GUDA KOSTER

Keep it up
Guda Koster est une artiste néerlandaise qui compose des sculptures vivantes. L’artiste utilise des tissus, des couleurs et des motifs originaux qui lui permettent de créer des harmonies et des tableaux à la fois énigmatiques et mystérieux. Chacune de ses oeuvres mélange des éléments à la fois concrets et surréalistes.

Sanja Marusic

Red Yellow Blue

Plaçant des lieux au-dessus des gens, de nombreuses photographies de Sanja sont placées dans de grands espaces futuristes ouverts dans le but de créer des émotions visuelles surréalistes et aliénantes. Elle utilise souvent des couleurs fraîches et vives, ainsi que des objets et accessoires uniques pour créer des récits uniques et énigmatiques.

 

PASCAL DUPONT

Une sélection des jolies photographies surréalistes de l’artiste français Cal Redback, basé à Paris, qui explore les relations entre nature et individu, mais aussi la fragilité du corps humain et de l’esprit à travers des compositions et des montages poétiques.

Carlotta Bailly-Borg

A Liquid Company
Diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Cergy, Carlotta Bailly-Borg a travaillé avec Marcelline Delbecq, Éric Maillet, Valérie Favre. À partir d’images préexistantes, Carlotta Bailly-Borg élabore un langage singulier aux accents surréalistes et développe ainsi une œuvre plastique où se télescopent des éléments empruntés à la mythologie, à la culture pop, au classicisme ou au document sportif. Carlotta Bailly-Borg procède sur le modèle du rhizome deleuzien où “tout élément peut affecter ou influencer tout autre”.

Alex Lysakowski

Antistructure
L’artiste visuel canadien s’approprie le réel en lui donnant des aspects grandiose et grotesque. Dans sa récente série «Antistructure», Alex Lysakowski basé à Mississauga, au Canada, nous propose de découvrir des bâtiments industriels, des automobiles, mais aussi des monuments devenus invraisemblables grâce à la magie de la retouche photo. «Je crée des images avec des interactions structurelles surréalistes et étranges au sein de paysages banals. J’évite ainsi un espace de transition entre la réalité et la fiction, tout en conservant le réalisme dans l’atmosphère de l’image», indique-t-il.

guda koster

Guda Koster est une artiste néerlandaise qui compose des sculptures vivantes. L’artiste utilise des tissus, des couleurs et des motifs originaux qui lui permettent de créer des harmonies et des tableaux à la fois énigmatiques et mystérieux. Chacune de ses oeuvres mélange des éléments à la fois concrets et surréalistes.

YUNG CHENG LIN

ЮНГ ЧЕНГ ЛИН
يونغ تشنغ لين

Les expérimentations photographiques de l’artiste taïwanaise Yung Cheng Lin, aka 3cm, qui confronte l’anatomie humaine à des éléments extérieurs, comme du fil rouge ou de simples fruits, imaginant des compositions géométriques surréalistes.

NANINE LINNING

requiem

Dans REQUIEM, la chorégraphe Nanine Linning imagine la tension entre la vie et la mort, le profane et le sacré, le charnel et le spirituel. Les thèmes, qui sont inextricablement liés entre eux et sont en même temps des opposés absolus. Inspirée du «Requiem» de Fauré, de «La Divina Commedia» de Dante et des images absurdes et surréalistes du duo d’artistes «Les Deux Garçons», Linning est à la recherche de son propre paradis sur terre.REQUIEM est une production multidisciplinaire avec 25 danseurs, orchestre en direct , deux chanteurs solistes, une chorale, un artiste sonore et vidéo. Il s’agit d’un triptyque où le public montera d’abord sur scène à travers des installations de danse; les danseurs créent un monde figé et silencieux. Dans la deuxième partie, le «Requiem» de Fauré est interprété tandis que chanteurs et danseurs suivent la chorégraphie de Linnings dans un monde d’immenses images vidéo sur scène. Dans la dernière partie, un artiste sonore brisera le «Requiem» de Fauré. Le monde gelé de la première partie fondra et l’énergie de la vie sera libérée dans une chorégraphie dynamique pour la chorale et les danseurs.