FRANCOISE GAMMA

Un corps numérique se heurte et explose dans l’envie de devenir visible. Un être dont la peau a absorbé les hallucinations d’un dernier voyage psychédélique, vous regarde avec des yeux étranges, et participe à un événement singulier, indescriptible, mais séduisant…
gif

HeeWon Lee

INFINITY III
Infinity III est une invitation à un voyage mental perturbant créé à partir d’images de synthèses. Dans la continuité de son travail autour des cycles naturels (avec la série d’installations « Infinity »), HeeWon Lee nous projette au coeur de nuées d’oiseaux lumineuses et évanescentes… En évoluant dans ce ballet animal, la notion de temporalité et d’espace s’effacent.

Van Grimde Corps Secrets

Eve 2050
Nous sommes en 2050, dans un monde ou être humain ne signifie plus la même chose. Les avancées technologiques et biomédicales des 30 dernières années ont bouleversé le statut du corps et redéfini les identités. Certains humains ont embrassé les progrès technologiques, jusqu’à augmenter leurs corps avec des dispositifs artificiels. D’autres ont préféré s’hybrider avec d’autres espèces, faisant du biologique et du vivant leur technologie à eux. D’autres encore chérissent et honorent le corps originel, refusant toute modification corporelle ou n’ayant pas les moyens de s’augmenter. La web série Eve 2050 nous emmène au cœur de ce monde étonnant à travers 5 épisodes qui suivent le parcours d’Eve. Personnage symbolique, de toutes origines culturelles, à la fois enfant et adulte, homme, femme, transgenre, être de chair, virtuel ou artificiel. Eve 2050 propose un voyage inédit vers les corps et les êtres de demain.

Cornelius Cardew

Treatise
Aujourd’hui, l’œuvre de Cardew passionne de plus en plus d’artistes et les interprétations de son Treatise sont de plus en plus nombreuses.
” Treatise est le résultat d’une collaboration entre Cardew le compositeur et Cardew le graphiste professionnel… Les formes utilisées dans Treatise sont simples – cercles, lignes, triangles, carrés, ellipses – de parfaites formes géométriques qui, d’un impeccable coup de crayon, sont soumises dans la partition à la destruction et à la distorsion. Treatise est un voyage graphique global, un enchevêtrement et une combinaison continus d’éléments graphiques donnant naissance à une longue composition visuelle dont la signification en termes sonores n’est jamais spécifiée.” (Michael Nyman, Experimental Music : Cage et au-delà)

GORDON MATTA-CLARK

Anarchitecture

maison de fractionnement

«Parmi les nombreuses expositions à la légendaire galerie 112 Greene Street – un épicentre artistique de la scène du centre-ville de New York dans les années 1970 – l’exposition de groupe Anarchitecture de mars 1974 a fait l’objet de la discussion la plus durable, malgré un manque complet de documentation . L’anarchitecture est devenue un mythe fondamental, mais qui reste à bien comprendre. Issue d’une série de rencontres organisées par Gordon Matta-Clark et reflétant son intérêt de longue date pour l’architecture, l’exposition Anarchitecture a été conçue comme une déclaration de groupe anonyme en photographies sur l’intersection de l’art et de la construction. Mais est-ce vraiment arrivé? Il n’existe qu’à travers les traces d’archives obliques et les souvenirs des participants. Cutting Matta-Clark étudie le groupe Anarchitecture comme une sorte de séminaire de recherche collective, à travers des entretiens approfondis avec les protagonistes et un dossier de toutes les preuves disponibles. Le dossier comprend une collection de «cartes d’art» aphoristiques de Matta-Clark, les 96 photographies qui ont été produites par les différents participants pour une éventuelle inclusion dans l’exposition, et des images d’une vidéo récemment déterrée du désormais célèbre voyage en bus de Matta-Clark pour voir Splitting à Englewood, New Jersey. » Mark Wigley