ART ORIENTE OBJET (MARION LAVAL-JEANTET & BENOIT MANGIN)

Que le cheval vive en moi
Marion Laval-Jeantet nous le montre. En février 2011, elle réalise une performance inédite : « Que le cheval vive en moi ». Devant public, elle se fait transfuser du sang de cheval. Puis ce sang ainsi mélangé est prélevé et lyophilisé, à partir duquel une collection de huit reliquaires est réalisée. La rencontre du sang des deux espèces a produit un objet d’art : le sang de centaure. La barrière entre les espèces a été levée, levé le noli tangere et abolies les catégories de la nature.

alain sechas

Centaure Mourant
polyester et robotique
Ils se ressemblent, car le centaure d’Alain Séchas est en polyester blanc, issu des moules réalisés pour les versions en bronze de la sculpture de Bourdelle. Il ne s’appelle pas Centauro Moribundo, mais Dream Broken. Rêve brisé d’une créature non seulement à moitié humaine, à moitié animale, mais à moitié humaine, à moitié dieu aussi. Puis, toutes les quinze minutes, une fois que la lumière atteint le centaure blanc, elle commence lentement à s’effriter. Il se brise de plus en plus en tombant. Et à la fin du processus, votre tête touche le sol. Mais après un certain temps, il commence à ressusciter d’entre les morts. Et puis la lumière s’éteint, et quinze minutes plus tard, le centaure meurt et retourne à la vie (immobile).

Alain Sechas

Dying Centaur 2.0
polyester et robotique
They do look alike, for Alain Séchas’centaur is made of white polyester, from the moulds made for the bronze versions of Bourdelle’s scuplture. It’s not called Dying Centaur but Rêve Brisé (Broken Dream). Broken dream of a creature not only half human, half animal but half human, half god too.So every fifteen minutes, after light has come on the white centaur, it starts slowly collapsing.It comes more and more to pieces as it falls.And at the end of the process, its head bangs against the ground.But after a while, it starts rising from the dead.And then light fades out, and fifteen minutes later, the centaur dies and comes back to (still) life.