Sterling Ruby

Резиний рубль
スターリングルビー
Стерлинг Руби
Στερλίνα Ρουμπίνι
Specter
El monolito naranja fluorescente de Sterling Ruby, SPECTRE, aparece como una aparición en el desierto. La brillante escultura geométrica crea una ilusión óptica discordante, que se asemeja a un compuesto o collage con Photoshop, como si algo se hubiera eliminado o borrado del paisaje. El bloque actúa como un cifrado o sustituto, imitando la forma que podría ser: un contenedor de envío, un búnker militar, un objeto no identificado, un hogar abandonado. La naranja fluorescente se usa tradicionalmente por seguridad, como advertencia. Aquí esa lógica se invierte: un objeto fantasmal, apartado del entorno natural, escondido a plena vista.

MIGUEL CHEVALIER

Мигель Шевалье
ミゲル·シュヴァリエ
מיגל שבלייה
미구엘 슈발리에
Power Pixels
L’exposition Power Pixels se compose de deux installations de réalité virtuelle génératives et interactives : Complex Meshes 2020 et Oscillations 2020, oeuvre présentée pour la première fois au public. Oscillations 2020 permet une visualisation graphique en 3D de la musique de Michel Redolfi. Une forme d’onde se génère en temps réel selon les fréquences et les amplitudes de la musique. Ces spectres sonores des différents sons de la musique génèrent des paysages imaginaires à l’infini. Image et musique se répondent dans une fusion de nature émotionnelle qui participe à une véritable synesthésie.

frank kolkman and juuke schoorl

file sao paulo 2018
“Outrospectre” is an experimental proposal for a medical device aimed at reconciling people with death through simulating out-of-body experiences. In healthcare the majority of efforts and research focus on keeping people alive. The fear and experience of death is a mostly neglected topic. Recent (para) psychological research, however, suggests that the sensation of drifting outside of one’s own body using virtual reality technology could help reduce death anxiety. “Outrospectre” explores the possible application of these findings in hospital surroundings where it could help terminal patients accept their own mortality with more comfort.
This project investigates unanswered questions about mortality and ‘end of life’.

Tatiana Trouve

I TEMPI DOPPI
Trouvé uses everyday materials to fashion surprising constructions that channel memories, history and poetry. Her installations do not contain direct symbolic allusions, but attract visitors to their concrete, physical presence, infused with spectres and imaginings.more

LIANE LANG

Spectres
Lang explores the power of the figurative sculpture in this as in many other projects, its use as a tool for propaganda or political power. Her work with ancient statues draws attention to the object itself, which emerges from their original use and purposes as a thing in itself, through the passage of time.more

MARK MCKEAGUE AND YURI SUZUKI

sound-taxi
Le Sound Taxi est équipé d’un microphone qui enregistre le bruit ambiant: le grondement de la circulation, les freins bruyants, les sirènes, les travaux de construction font tous partie du vacarme quotidien de la ville. Un logiciel spécialement conçu et écrit en Max analyse les fréquences de ces bruits et les utilise pour générer une musique unique en temps réel. Le spectre est divisé en 25 bandes de fréquences, comme un égaliseur graphique, ces bandes sont utilisées pour contrôler différents types de sons dans Ableton Live. Par exemple, un faible grondement démarre une ligne de basse ou un fort sifflement déclencherait des salutations, le volume de ce bruit contrôlant le volume de la musique. La musique générée correspond à la dynamique de la rue, les sons changeront et évolueront au fur et à mesure que vous conduisez dans différentes parties de la ville.

DOROTHEE SMITH

Cellulairement

Cellulairement entend élucider le sentiment de hantise, à travers la figure du spectre, résidu d’identité caractérisé par une visibilité invisible, capable d’une existence désincarnée. Il s’agit pour l’artiste de transformer son propre corps en réceptacle de spectres, par la mise au point d’un dispositif lui permettant d’être ponctuellement hantée par chacun des visiteurs de l’exposition.