sitbon architectes

Glowing Red Grenade Pavilion
Annoncé au Musée d’art contemporain de Rome, le concours a appelé des architectes du monde entier à créer un pavillon gonflable qui pourrait être facilement installé ou retiré. La grenade de SITBON insuffle la culture et l’art à pratiquement toutes les zones où elle est transportée, tout en ressemblant à une grenade ornée.

SAVIOZ FABRIZZI ARCHITECTES

The abbey of Saint Maurice

MAD ARCHITECTS

Absolut Towers
‘Marilyn Monroe Towers’

Faut-il s’étonner que les architectes de ces tours sensuellement sculptées portent l’acronyme MAD. Il est également intéressant de noter que pendant que les architectes du monde entier affluaient en Chine pour pratiquer, le promoteur torontois de ce complexe d’appartements a importé cette entreprise chinoise pour mettre leur empreinte particulière sur les toits de la ville.La première tour (au premier plan) possède 56 plaques de plancher elliptiques subtilement torsadées, dont deux ne partagent pas la même géométrie. L’immeuble, surnommé «MARILYN» en raison de sa forme tout en courbes, fait partie du projet de complexe de condominiums Absolute City Centre de cinq tours et 11 acres, à environ 16 hectares à l’ouest du centre-ville de Toronto.

Jakob + MacFarlane

Orange Cube
Le projet du Cube Orange est conçu comme un « cube » orthogonal, dans lequel les architectes ont découpé un grand vide qui répond aux besoins de lumière, de circulation d’air et de vues. Ce vide perce le bâtiment horizontalement depuis les rives de la Saône vers le haut jusqu’à la terrasse sur le toit.

XAVIER VEILHAN

Ксавье Вейлхан
Richard Rogers, série Les Architectes

JAKOB + MACFARLANE+ ELECTRONIC SHADOW

FRAC centre

EN 2006, le Frac Centre d’Orléans lance un grand concours international d’architecture pour imaginer et construire le bâtiment qui devrait héberger ses expositions temporaires dont Archilab et sa collection permanente d’art et d’architecture, l’une des plus importantes au monde en ce qui concerne l’architecture contemporaine. Le concours comportait cette particularité d’associer une équipe d’architectes à un artiste, une première. Au terme de ce concours, la paire Jakob MacFarlane + Electronic Shadow est lauréate avec son projet de Turbulences et sa peau lumineuse interactive intégrée à l’architecture.
Sept ans plus tard, le bâtiment est sorti de terre et s’ouvre enfin au public.
L’oeuvre intégrée au bâtiment en dessine les contours par la lumière et évolue au gré des informations qu’elle collecte sur les réseaux, conditions climatiques, saisons, vitesse du vent, autant de paramètres qui influencent le comportement de la peau de lumière.