ELEVENPLAY + Rhizomatiks Research

24 drones
24 Drones is a video demonstration of the incredible drones made by Rhizomatiks and their ability to move around 3d space in ways never before seen. With intricate sensor systems both on the drones and in the room the drones are constantly checking their surroundings and mapping them in order to move without colliding with each other or a speaker who stands in the middle of the swarm of drones directing them with gestures and movements. The movement of the drones is not only controlled and safer than ever, the drones awareness of their surroundings makes them appear conscious and gives them a sense of personality.

James Bridle

The Right to Flight

A Londres, l’installation aérienne «The Right to Flight» de l’artiste britannique James Bridle explore la notion de surveillance depuis les airs et revient sur les utopies dévoyées des premiers aérostats.
Dans le ciel limpide de Londres flotte depuis le mois de juin un étrange ballon noir. Localisé dans le quartier populaire de Peckham, dans le sud de la ville, il est arrimé au niveau supérieur d’un parking désaffecté, vaisseau brutaliste dont les deux derniers étages hébergent depuis huit ans Bold Tendencies, un projet artistique estival, ainsi qu’un bar de plein air très couru avec une vue stupéfiante sur la skyline londonienne.Connu pour ses projets sur les drones ou son blog de recherche The New Aesthetic, James Bridle, né en 1980, a aussi posé sur le toit du parking une station de recherche expérimentale explorant l’histoire des aérostats, via des ateliers, des conférences et projections. Constituée de trois modules circulaires, fabriqués à partir de silos de grains lestés par des sacs de sable, l’architecture évoque tout à la fois les hangars des compagnies aériennes et la maison en kit Dymaxion de Buckminster Füller