JOHN LIEBLER

Art of the Cell

Beneath our everyday world there is a miniature universe of cells, trillions of tiny worlds, unseen and beautiful. Here is our latest 3D medical demo reel, including clips from many of the projects we’ve worked on, such as “Biology:How Life Works”, and “The Inner Life of the Cell”. We hope that you enjoy this two and a half minute tour of the Art of the Cell.

.

Art de la cellule

Sous notre monde quotidien, il y a un univers miniature de cellules, des trillions de mondes minuscules, invisibles et beaux. Voici notre dernière démo médicale en 3D, comprenant des extraits de nombreux projets sur lesquels nous avons travaillé, tels que «Biologie: comment fonctionne la vie» et «La vie intérieure de la cellule». Nous espérons que vous apprécierez cette visite de deux minutes et demie de l’Art de la cellule.

LAWRENCE MALSTAF

Nemo Observatorium
File Festival

Si on pouvait décrire Nemo Observatorium, on en parlerait comme d’une pièce, une chambre plutôt, qui n’aurait la possibilité d’être visitée que par une ou deux personnes maximum. Dans Nemo Observatorium, le visiteur se place au centre d’un cylindre transparent et appuie sur un bouton. Ce bouton déclenche alors un tourbillon qui fait voltiger à très haute vitesse des petites bulles de polystyrène qui se déplacent trop rapidement pour être suivies par l’œil humain. La personne située à l’intérieur décide de la durée de la tornade ( tornado ). La tornade fonctionne à partir de 5 gros ventilateurs. Un situé en dessous du spectateur et 4 autres autour du cylindre.

IEF SPINCEMAILLE

Clignotement inversé
Imaginez que votre tête soit capturée dans un appareil photo. Il fait complètement noir. Ce n’est que lorsque l’obturateur s’ouvre et se ferme que vous voyez le monde en un éclair. L’obturateur se déplace si vite que rien n’a le temps de bouger. Tout ce sur quoi vous pointez votre regard devient comme une photographie. Un souvenir. Quelque chose qui a été, mais qui n’est plus. Vous voyez les gens comme des personnages figés, des rues entières comme des moments intacts. La vie comme une sorte de spectacle. «Reverse Blinking» crée cette expérience. C’est un casque complètement fermé avec deux volets devant les yeux. Ils sont contrôlables par l’utilisateur. Le clignotement inversé fonctionne sur piles et peut être utilisé librement à l’intérieur ou à l’extérieur du musée. Il est préférable de l’utiliser là où il y a beaucoup de mouvement et de monde. «Reverse Blinking» fait partie d’une série d’œuvres d’art, à travers laquelle l’artiste essaie d’ajouter des effets vidéo et photographiques à notre façon naturelle de voir.

FIELD

Esthétique du système
Les travaux de cette série font partie d’un vaste projet de recherche de FIELD, explorant les algorithmes d’apprentissage automatique les plus pertinents dans des illustrations à base de code […] Nous avons commencé une exploration plus approfondie des informations moins accessibles qui existent, telles que les articles scientifiques et des publications de code open source, pour développer une compréhension du fonctionnement interne de ces algorithmes, et le traduire en métaphores visuelles qui peuvent contribuer à un débat public.

carsten holler

Decimal Clock
dans Decimal Clock (White and Pink), les instincts rationalistes de Höller se tournent vers la division du temps. L’horloge fonctionnelle, qui représente 10 heures, 100 minutes et 100 secondes, nous rappelle que l’homogénéisation globale du temps n’a eu lieu que récemment en réponse au degré sans précédent d’interconnexion planétaire. Decimal Clock (White and Pink) fait signe aux expériences avec le temps décimal pendant la Révolution française et rend hommage aux efforts visant à la comparabilité et à la régularité temporelles. Pourtant, il reconnaît également diverses manières non occidentales de mesurer le temps et, plutôt que de les voir comme une menace pour l’empire de la raison , les célèbre comme une expression enrichissante de la diversité de notre existence dans le temps.

Samuel St-Aubin

Prosperity
Prospérité est un dispositif autonome qui manipule les grains de riz. Une pince se déplace d’un support à l’autre, saisissant sur son passage les grains qui ont été placés aléatoirement pour ensuite venir les déposer de façon ordonnée sur un deuxième support. À la suite de ce processus, les grains de riz sont ainsi alignés, mais leur orientation initiale a été conservée. Prosprérité est une machine autonome qui ne requière aucun ordinateur. Tout le fonctionnement est intégré au microcontrôleur principal ainsi qu’à ses 3 périphériques, le lecteur de grain de riz, le contrôleur de mouvement linéaire et le contrôleur de la tête (pince).