ROBERT HENKE


光正在使用高精度激光在屏幕上绘制连续的抽象形,并与声音完美同步。强烈的光线与完全的黑暗形成对比,缓慢的动作和微小细节的演化与强而有力的手势一样重要。结果既是古朴的又是未来主义的。新兴的模式为许多可能的解释留出了空间。象形文字,一种未知语言的符,建筑图纸,数据点之间的连接或类似Tron的早期视频游戏放大了1000

.

Light

Light is using high-precision lasers to draw continuous abstract shapes on the screen, perfectly synchronized with the sound. Intense light contrasts with total darkness, and slow movements and the evolution of small details are as important as strong gestures. The result is both quaint and futuristic. Emerging models leave room for many possible explanations. Hieroglyphs, symbols in an unknown language, architectural drawings, connections between data points, or early video games like Tron are magnified 1,000 times.

.

Lumière

La lumière utilise des lasers de haute précision pour dessiner des formes abstraites continues sur l’écran, parfaitement synchronisées avec le son. La lumière forte contraste avec l’obscurité totale, le ralenti et l’évolution des petits détails sont aussi importants que les gestes forts. Le résultat est à la fois pittoresque et futuriste. Les modèles émergents laissent place à de nombreuses explications possibles. Les hiéroglyphes, les symboles dans une langue inconnue, les dessins d’architecture, les connexions entre les points de données ou les premiers jeux vidéo comme Tron sont agrandis 1 000 fois.

Hugo Arcier

Clinamen
Révéler la quintessence de la danse et du mouvement, c’est le projet audacieux d’Hugo Arcier, artiste visuel. Grâce au motion capture, il abstrait les corps de trois danseurs sur la scène de l’Opéra Garnier pour ne laisser que le va-et-vient et l’entrelacs des atomes. S’initie alors une danse envoûtante dans les coulisses d’un Opéra futuriste.

Sanja Marusic

Red Yellow Blue

Plaçant des lieux au-dessus des gens, de nombreuses photographies de Sanja sont placées dans de grands espaces futuristes ouverts dans le but de créer des émotions visuelles surréalistes et aliénantes. Elle utilise souvent des couleurs fraîches et vives, ainsi que des objets et accessoires uniques pour créer des récits uniques et énigmatiques.

 

IRIS VAN HERPEN

АЙРИС ВАН ЭРПЕН
イリス ヴァン ヘルペン
Prodige de la mode, l’artiste plasticienne défie la nature et les lois de la physique en donnant vie à des sculptures sur lesquelles l’espace n’a pas d’emprise. Façonnés dans des matériaux innovants (polyamide, rhodoïd, Magiflex, plexiglas…), aussi étonnants qu’inquiétants, les créations futuristes d’Iris van Herpen relèvent d’une approche expérimentale de la couture où la virtuosité technique se conjugue à l’intelligence artificielle d’une technologie digitale (la stéréo-lithographie).

Stine Deja

HARD CORE, SOFT BODIES
L’œuvre rend hommage au corps humain naturel complexe et phénoménal et à l’opportunité pour la technologie d’élargir encore son potentiel. Ce remodelage futuriste des corps est basé sur l’une des principales questions de Deja: que signifie être humain à l’ère de l’intelligence artificielle et de l’adoption technologique?

Stefan Morrell

Стефан Моррелл
The 12th Colony 2321

Depuis de nombreuses années, Stefan Morrell est un des artistes les plus populaires et récompensés du site CG Society. Ses villes futuristes réalisées en 3D sont tout simplement bluffantes! Stefan Morrell nous projette directement dans le futur lointain où villes tantôt utopiques tantôt dystopiques viennent nous en mettre plein les yeux par leur architecture, leur grandeur ou leur ambiance.

RICHARD DUPONT

理查德·杜邦
리처드 듀퐁

Manipulant des scans 3D de son propre corps sur l’ordinateur, M. Dupont marie ensuite des méthodes de fabrication numérique comme le prototypage rapide et le fraisage à commande numérique par ordinateur avec le moulage en plâtre traditionnel et d’autres travaux manuels laborieux pour créer des figures qui peuvent paraître à la fois archaïques et futuristes. L’un de ses nus debout, similaire dans sa posture aux statues Kouros de la Grèce antique, semble se fondre en ondulations lorsqu’il est vu sur un axe, suggérant l’expérience psychique de l’homme dans le monde moderne.

PATRICK SCHUMACHER & ZAHA HADID

как Заха Хадид и Патрик Шумахер
The Vortex Chandelier

Le look du chandelier VorteXX est particulièrement futuriste, et a été décrit comme « une réminiscence de la double hélice avec l’apparence d’une forme fluide infinie, pulsant et luisant en apesanteur ». Cette lampe est fabriquée à partir de 60 moulages individuels et des tous derniers modules de LED permettant de générer de la lumière indirecte dans différentes teintes. Un système de gestion de la lumière imaginé par l’extra-terrestre le designer permet de programmer toutes sortes d’atmosphères lumineuses.

NICOLAS SCHÖFFER

ニコラ·シェフェール

Cet intérêt pour le dynamisme artistique a été initié par les cubo-futuristes puis intensifié et solidifié par les artistes constructivistes, tels que Naum Gabo, Anton Pevsner, Laszlo Moholy-Nagy et Ludwig Hirschfeld-Mack, soucieux d’ouvrir les trois statiques. -Forme sculpturale dimensionnelle à une quatrième dimension du temps et du mouvement. Et c’était aussi l’intention de Schöffer. En 1948, il a commencé à explorer la spatio-dynamique, plus tard en 1957 la luminodynamique (en intégrant la lumière, la musique, le film), et depuis 1959 l’élément du temps aboutissant aux travaux cinétiques (chronodynamique). Schöffer cependant, venant bien après, a bénéficié des théories cybernétiques (théories des systèmes de rétroaction principalement basées sur les idées de Norbert Wiener) en ce qu’elles lui suggéraient des processus artistiques en termes d’organisation du système qui le manifestait (par exemple, la causalité circulaire de boucles de rétroaction). Pour Schöffer, cela a permis à la cybernétique d’élucider des relations artistiques complexes à partir de l’œuvre elle-même.