lukas truniger

Déjà Entendu – An Opera Automaton
La structure du langage – musicale à l‘origine – est le point de départ de ce travail. Basée sur des textes et des mélodies d‘opéras inspirés par le mythe de Faust (l‘épopée de la curiosité humaine et de ses limites), l‘installation explore les contours sous-jacents du langage.

Cheng Tsung-lung

Dans 13 Tongues
Choreographer CHENG Tsung-lung has always been fascinated by his mother’s stories about “Thirteen Tongues”: the street artist and legendary storyteller from their neighbourhood in Taipei was known for being able to slip into various roles. With his full-length work, CHENG succeeds in becoming a modern “Thirteen Tongues” himself: He transforms Taoist rites, festive parades and the bustling street life of Taipei into a fantasy world, blurring the past and the present, the real and the surreal. Against a mysterious soundscape of Taiwanese sounds, Japanese Nakashi melodies and the electronic music of LIM Giong, the dancers stomp and tremble in ecstasy like enchanted shamans in an endless festival.

Ouchhh

SAY SUPERSTRINGS

Ouchhh will take inspiration from the notes that exist in the universe while micro-strings vibrate (Subatomic Particles) in real time and define the melodies created by the notes as “Matter” and symphonies of these melodies as “Universe”. With dastrio, Ouchhh will take 11 dimensions in abstract directions in super grade gravity theory and move them beyond space in real time. The dimensions captured intuitively in living space will constantly change and turn into reality.

dastrio:
Bernhard Metz – Violin
Manuel Von Der Nahmer – Violoncello
Suyang Kim – Piano

Melissa Mongiat and Mouna Andraos

21 Swings

L’installation 21 balançoires est de retour dans le Quartier des spectacles. L’oeuvre interactive et musicale permet aux passants de s’unir pour créer une mélodie unique. Derrière ce projet, maintes fois primé, se cachent deux artistes québécoises, Mouna Andraos et Melissa Mongiat. Les deux jeunes femmes viennent d’ailleurs de remporter le concours d’art public pour le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan. Avec l’ouverture d’un bureau à New York et un nouveau contrat au Minnesota, les deux Montréalaises se préparent tranquillement à prendre la planète d’assaut.Pour la troisième année consécutive, les gens pourront se balancer sur la Promenade des artistes tout en composant une symphonie originale. L’installation 21 balançoires, d’une superficie de 30 000 pi2, est une création du studio Daily tous les jours, fondé par Mouna Andraos et Melissa Mongiat, en 2010.Si la musique produite par ces balançoires est éphémère, l’installation ne l’est pas, ce qui oblige ses créatrices à poser un regard critique sur leur oeuvre chaque printemps. «Il y a des bons et des mauvais côtés à notre forme d’art, avoue Melissa Mongiat. On peut prendre un certain recul, une fois le projet démonté.»

STEVE REICH

スティーヴ・ライヒ
סטיב רייך
스티브 라이히
Стив Райх
Vermont Counterpoint
Vermont Counterpoint (1982) a été commandé par le flûtiste Ransom Wilson et est dédié à Betty Freeman. Il est composé pour trois flûtes alto, trois flûtes, trois piccolos et une partie solo, tous préenregistrés sur bande, plus une partie solo en direct. Le soliste en direct joue de la flûte alto, de la flûte et du piccolo et participe au contrepoint en cours ainsi qu’à des mélodies plus étendues. La pièce pourrait être interprétée par onze flûtistes, mais elle est principalement destinée à un solo avec bande. La durée est d’environ dix minutes. Dans ce laps de temps relativement court, quatre sections dans quatre touches différentes, avec la troisième dans un tempo plus lent, sont présentées. Les techniques de composition utilisées consistent principalement à construire des canons entre de courts motifs mélodiques répétitifs en substituant des notes à des silences, puis en jouant des mélodies qui résultent de leur combinaison. Ces mélodies ou motifs mélodiques qui en résultent deviennent alors la base de la section suivante au fur et à mesure que les autres parties environnantes de la bande contrapuntique disparaissent. Bien que les techniques utilisées en incluent plusieurs que j’ai découvertes dès 1967, la vitesse de changement relativement rapide (il y a rarement plus de trois répétitions d’une mesure), la modulation métrique dans et hors d’un tempo plus lent, et des changements de clé relativement rapides peuvent bien créer une impression plus concentrée et concise.

Steve Reich