Melissa Mongiat and Mouna Andraos

21 Swings

L’installation 21 balançoires est de retour dans le Quartier des spectacles. L’oeuvre interactive et musicale permet aux passants de s’unir pour créer une mélodie unique. Derrière ce projet, maintes fois primé, se cachent deux artistes québécoises, Mouna Andraos et Melissa Mongiat. Les deux jeunes femmes viennent d’ailleurs de remporter le concours d’art public pour le nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan. Avec l’ouverture d’un bureau à New York et un nouveau contrat au Minnesota, les deux Montréalaises se préparent tranquillement à prendre la planète d’assaut.Pour la troisième année consécutive, les gens pourront se balancer sur la Promenade des artistes tout en composant une symphonie originale. L’installation 21 balançoires, d’une superficie de 30 000 pi2, est une création du studio Daily tous les jours, fondé par Mouna Andraos et Melissa Mongiat, en 2010.Si la musique produite par ces balançoires est éphémère, l’installation ne l’est pas, ce qui oblige ses créatrices à poser un regard critique sur leur oeuvre chaque printemps. «Il y a des bons et des mauvais côtés à notre forme d’art, avoue Melissa Mongiat. On peut prendre un certain recul, une fois le projet démonté.»