do ho suh

ДУ ХУ СА
ドーホー・スー。
서도호
specimen series refrigerator
348 West 22nd Street
Do Ho Suh est un artiste Coréen qui crée des installations spectaculaires en utilisant diverses matières et notamment le tissu polyester. Afin d’explorer les liens entre individualité et communauté, il utilise souvent le fils et le tissu pour investir l’espace. En déformant les perspectives et en jouant sur les propriétés même des matières utilisées, l’artiste met à l’épreuve notre perception de l’espace et notre place dans celui-ci. Époustouflant !

LEE YONG BAEK

Soldat Ange
Lee est surtout connu pour ses œuvres d’installation à une seule chaîne vidéo, mais présente en fait un plus large éventail d’œuvres, notamment des sculptures, des arts cinetiques,des peintures et des performances. Ses pièces couvrent des thèmes tels que la religion, la style=”color: #333399;”>politique et la philosophie.

JOSEF SVOBODA

جوزيف سفوبودا
ЙОЗЕФА СВОБОДЫ
la traviata de verdi (Scenografia)
La technologie et la scénographie
Svoboda utilise les techniques de pointe en éclairage, en projection d’image et en mécanique de scène (scène cinétique) afin de s’affranchir des contraintes du lieu théâtral. La scène est pour Svoboda un instrument et un espace magique, lieu d’action de forces dramatiques, réelles, et non pas un espace illusionniste. La scénographie est une des disciplines de l’art théâtral, une composante de la mise en scène et un élément essentiel de la représentation. Elle doit donc d’être dynamique et se transformer dans le temps pour épouser l’action dramatique. La scénographie a un langage propre en tant que discipline à part entière. Svoboda apporte une contribution importante à ce langage par son travail sur la lumière et l’espace.
Lumière, matière et espace
Svoboda dit percevoir la lumière physiquement, et non pas simplement visuellement ; il trouve en elle l’inspiration pour son travail. Tout en reconnaissant son statut ” immatériel “, il la considère comme l’élément fondamental de la scénographie et la traite comme un matériau. D’abord formé en menuiserie, Svoboda affectionne particulièrement les matières brutes, notamment le bois. L’architecture représente pour lui, et ce dès son jeune âge, la somme des connaissances humaines. Formé en architecture d’intérieur, il s’intéresse à l’organisation de l’espace, à la rencontre scénique de l’architecture et du décor. Il privilégie les formes simples : la sphère, le cube et l’escalier. Svoboda croit que ” la mise en scène à l’italienne, bien qu’elle ne corresponde plus aux exigences des méthodes scénographiques actuelles, reste toujours la meilleure “.

Jonathan Sitthiphonh

Chiron
Les machines de Jonathan Sitthiphonh pourraient rappeler l’univers S.F. – les robots exosquelettes dans les films de James Cameron, notamment. Par leur archaïsme, elles pourraient aussi rappeler l’ingénierie léonardienne. Coincées entre le mythe d’Icare et le post-humain, elles matérialisent un rêve de dépassement des limites humaines. Mais sans l’exaucer… L’entreprise de l’artiste est ambitieuse, motivée.

esjieun

serie ligne et performance 1

L’artiste coréenne Esjieun Kim développe dans son travail la thématique commune de la ligne. Inspirée par la calligraphie de son père et par l’attachement à la tradition picturale orientale de sa mère, elle étudie la ligne sous l’aspect sémantique, poétique et abstrait.En partant de l’image de ligne comme représentation du monde et de l’environnement, notamment par la cartographie, la géolocalisation, le chemin et la frontière, elle s’adresse à des données inventées, auxquelles le tracé donne une réalité. L’invisible tangible prend alors une place centrale dans sa démarche artistique.Tout comme le land art interroge l’empreinte de l’Homme dans la nature, Esjieun Kim explore l’empreinte comme la mémoire de mouvement, et la ligne comme le symbole de trajectoires de l’humain dans les mondes qui l’entourent.

JONATHAN SITTHIPHONH

“Les machines de Jonathan Sitthiphonh pourraient rappeler l’univers S.F. – les robots exosquelettes dans les films de James Cameron, notamment. Par leur archaïsme, elles pourraient aussi rappeler l’ingénierie léonardienne. Coincées entre le mythe d’Icare et le post-humain, elles matérialisent un rêve de dépassement des limites humaines. Mais sans l’exaucer. L’entreprise de l’artiste est ambitieuse, motivée. Il réalise minutieusement, à la main et avec des matériaux de récupération, ces prothèses en perfectionnement. Malgré les prouesses, elles restent fragiles et inefficaces, vouées à l’inertie. […]

Jacob Sutton

雅各布·萨顿
ジェイコブサットン

Reconnu pour ses talents de photographe, notamment dans le domaine de la mode, Jacob Sutton parvient à donner à ses clichés une ambiance particulière. Une gestion des corps et des lumières à découvrir dans une série de visuels illustrant l’étendue des talents de l’artiste.

GREG LYNN

格雷格·林恩
גרג לין
グレッグ·リン
그렉 린
Грег Линн
GREG LYNN a été un innovateur dans la redéfinition du support de conception avec la technologie numérique et a été le pionnier de la fabrication et de la fabrication de formes fonctionnelles et ergonomiques complexes à l’aide de machines CNC (Computer Numerically Controlled). Les bâtiments, les projets, les publications, les enseignements et les écrits associés à son bureau ont eu une influence sur l’acceptation et l’utilisation de matériaux et de technologies de pointe pour la conception et la fabrication. Alors que les opportunités de conception s’étendent aujourd’hui à de multiples échelles et supports, son studio Greg Lynn FORM continue de définir la pointe du design dans une variété de domaines. Son travail fait partie des collections permanentes des plus importants musées de design et d’architecture au monde, notamment le CCA, la SFMoMA, l’ICA Chicago et le MoMA.