ZHANG YIMOU

Ciel Électrique
Une gigantesque installation ELECTRIC SKY composée de 640 lumières LED Winch XS et Sphere 17 a été créée par KINETIC LIGHTS pour une performance scénique épique en 2047 Apologue dirigée par ZHANG Yimou et produite par L!VE Kingway au National Center for the Performing Arts de Pékin. ZHANG Yimou brise la forme des pièces de théâtre traditionnelles, combinant les arts folkloriques chinois avec la technologie internationale, et créant ainsi une « performance conceptuelle » unique. Les arts populaires chinois ont été présentés avec différentes technologies de pointe, déclenchant une nouvelle vitalité. Notamment, 20 équipes et individus de sept pays se sont réunis dans cette performance.

Tacit Group

61/6 haut-parleurs
Tacit Group est un groupe de performance audiovisuelle qui a été formé en 2008 pour créer une œuvre axée sur l’algorithmique et l’audiovisuel. Son art algorithmique se concentre sur le processus plutôt que sur le résultat. Ils créent du code mathématique, des systèmes utilisant des principes et des règles, et improvisent des performances scéniques à l’aide des systèmes. Pendant la représentation, les systèmes sont révélés visuellement et sonorement, afin que le public puisse entendre avec leurs yeux, comme on voit “Le Cri” d’Edvard Munch (Norvège, 1863-1944). Les images font partie intégrante du travail du Groupe Tacit en tant que compositeurs et artistes médiatiques. Ils espèrent qu’en montrant non seulement la pièce finie, mais le processus de discussion ou de jeu qui la génère, ils engageront plus intensément leurs téléspectateurs et briseront la division conventionnelle entre les interprètes et les membres du public. Aucun de ses travaux n’est jamais terminé. Ils mettent continuellement à jour les systèmes sous-jacents et s’inspirent de leur pratique de la programmation informatique. En tant qu’artistes de notre époque, Tacit Group découvre les possibilités artistiques de la technologie.

JOSEF SVOBODA

جوزيف سفوبودا
ЙОЗЕФА СВОБОДЫ
la traviata de verdi (Scenografia)
La technologie et la scénographie
Svoboda utilise les techniques de pointe en éclairage, en projection d’image et en mécanique de scène (scène cinétique) afin de s’affranchir des contraintes du lieu théâtral. La scène est pour Svoboda un instrument et un espace magique, lieu d’action de forces dramatiques, réelles, et non pas un espace illusionniste. La scénographie est une des disciplines de l’art théâtral, une composante de la mise en scène et un élément essentiel de la représentation. Elle doit donc d’être dynamique et se transformer dans le temps pour épouser l’action dramatique. La scénographie a un langage propre en tant que discipline à part entière. Svoboda apporte une contribution importante à ce langage par son travail sur la lumière et l’espace.
Lumière, matière et espace
Svoboda dit percevoir la lumière physiquement, et non pas simplement visuellement ; il trouve en elle l’inspiration pour son travail. Tout en reconnaissant son statut ” immatériel “, il la considère comme l’élément fondamental de la scénographie et la traite comme un matériau. D’abord formé en menuiserie, Svoboda affectionne particulièrement les matières brutes, notamment le bois. L’architecture représente pour lui, et ce dès son jeune âge, la somme des connaissances humaines. Formé en architecture d’intérieur, il s’intéresse à l’organisation de l’espace, à la rencontre scénique de l’architecture et du décor. Il privilégie les formes simples : la sphère, le cube et l’escalier. Svoboda croit que ” la mise en scène à l’italienne, bien qu’elle ne corresponde plus aux exigences des méthodes scénographiques actuelles, reste toujours la meilleure “.