Jason Bruges Studio

The Constant Gardeners
S’inspirant d’un jardin zen japonais traditionnel, quatre bras de robots industriels sont disposés autour d’une vaste toile de gravier avant de se réveiller et de commencer à ratisser la surface. Dans une série de performances quotidiennes, ces « jardiniers » travaillent ensemble pour créer des illustrations uniques et évolutives représentant les mouvements des athlètes. Générées par une série d’algorithmes sur mesure, qui analysent des séquences vidéo d’événements olympiques et paralympiques, certaines illustrations représentent un mouvement qui se déroule dans le temps tandis que d’autres mettent en lumière un moment sportif spectaculaire. Une méditation sur la tradition, l’artisanat et les rôles de la technologie, The Constant Gardeners offre aux visiteurs un espace paisible pour une introspection tranquille. L’œuvre explore un nouveau récit autour de la robotique, montrant que cette technologie est une force capable de créativité artistique et d’action expérimentale, qui joue un rôle déterminant dans notre cheminement vers un avenir plus heureux et plus sain.

do ho suh

ДУ ХУ СА
ドーホー・スー。
서도호
specimen series refrigerator
348 West 22nd Street
Do Ho Suh est un artiste Coréen qui crée des installations spectaculaires en utilisant diverses matières et notamment le tissu polyester. Afin d’explorer les liens entre individualité et communauté, il utilise souvent le fils et le tissu pour investir l’espace. En déformant les perspectives et en jouant sur les propriétés même des matières utilisées, l’artiste met à l’épreuve notre perception de l’espace et notre place dans celui-ci. Époustouflant !

Dairakudakan

大駱駝艦
THE GOLDENS
Butoh Dance Performance
la compagnie Dairakudakan a largement contribué à la renommée internationale du butô avec ses créations baroques et spectaculaires…

DANIEL FIRMAN

Дэниел Фирман
丹尼尔·菲尔曼
دانيال فيرمان

Explorant sans cesse le territoire de la sculpture, Daniel Firman met en scène des personnages anonymes et des éléments du quotidien dans des situations à l’équilibre précaire. La société de consommation est évoquée à travers des empilements hétéroclites sur des personnages qui n’ont pour identité que leurs prénoms et dont le visage est systématiquement caché. Oeuvres souvent spectaculaires, ses sculptures se sont allégées avec le temps, parallèlement à son intérêt croissant pour la danse et la gestuelle