LAWRENCE MALSTAF

Nemo Observatorium
File Festival

Si on pouvait décrire Nemo Observatorium, on en parlerait comme d’une pièce, une chambre plutôt, qui n’aurait la possibilité d’être visitée que par une ou deux personnes maximum. Dans Nemo Observatorium, le visiteur se place au centre d’un cylindre transparent et appuie sur un bouton. Ce bouton déclenche alors un tourbillon qui fait voltiger à très haute vitesse des petites bulles de polystyrène qui se déplacent trop rapidement pour être suivies par l’œil humain. La personne située à l’intérieur décide de la durée de la tornade ( tornado ). La tornade fonctionne à partir de 5 gros ventilateurs. Un situé en dessous du spectateur et 4 autres autour du cylindre.

AZUMA MAKOTO

Système Environnemental Encapsulé
Cette machine est entièrement équipée d’une machine à brouillard comme pour envelopper les plantes dans un brouillard des deux côtés et d’un système d’alimentation en eau goutte à goutte qui peut être activé en fonction de la situation afin de maintenir l’état d’une plante et de contrôler la température et l’humidité intérieures. De plus, la forme cylindrique peut capturer entièrement la lumière naturelle à des angles de 365 ° depuis les verres, et elle peut correspondre à la croissance des plantes en ayant la plus grande échelle de hauteur de la série. Les ventilateurs au plafond jouent le rôle du vent et une plante peut écouter la musique des haut-parleurs étanches. La machine absorbe des éléments essentiels – pluie, vent, lumière et son – par des moyens artificiels et complète un petit monde où son cycle écologique est condensé. Cela nous permet d’admirer la beauté des plantes en n’étant pas affecté par l’environnement extérieur.