JUNG LEE

source: ilyav

Artiste coréen Jung Lee montre sa première exposition à Dubaï au Green Art Gallery. Lee a deux séries-Jour et Nuit et Aporia, qui signifie « arriver à une impasse» en grec. La série Aporia a été inspiré par la Discoursem un amateur de Roland Barthes qui raconte l’histoire des inepties de personnes dans l’amour. Selon Barthes, quand on tombe en amour l’être aimé devient un mystère et on va sans cesse essayer de comprendre les raisons de leurs sentiments mystérieux. Le désir d’exprimer son amour produit mensonges et conflits menant à une impasse. Pour Lee, ces phrases vides révèlent la solitude et la tristesse de l’homme moderne d’aujourd’hui.

Dans les œuvres intitulées jour et nuit, Lee axé sur «Dieu» et «Love» que les deux mots principaux reflétant son interprétation de la Divine Comédie de Dante où il a souligné la conviction que la vraie foi et de l’amour ne vous conduire au ciel. Lee produit une grappe de ces mots «divins» et les place flottant sur la mer comme des reproductions ou dans un tas, ce qui démontre sa volonté de salut. Ainsi les photographies construites de Lee évoquent intensité amoureuse avec un sang-froid qui permet aux téléspectateurs de trouver leur propre chemin dans ce monde, d’avoir leurs souvenirs agités, de réfléchir à ce que signifie être vivant dans le temps.
.
.
.
.
.
.
.
source: blogartinternnet

9月10日,韩国艺术家李贞(Jung Lee,又名李正)将在“绿色艺术画廊”中举办首个迪拜个展。

李贞(Jung Lee,又名李正)生于1972年,在英国伦敦皇家艺术学院接受的艺术教育。艺术家把各种各样的字母霓虹灯摆放在自然环境中,然后用相机记录下画面。她仿照当代人使用短信以及社交网络来表达感情和传递信息,希望自己的作品能让观者产生共鸣。

此次展览将一直持续到10月23日结束。
.
.
.
.
.
.
.
.
source: medialogy

Mit der auch stimmungsmäßig wunderbar passenden Arbeit der koreanischen Fotografin Jung Lee wage ich hier einen kleinen Rückblick auf das vergehende Jahr. Obwohl ich täglich sicher 100 Mal in den Kalender sehe, überrascht es mich dennoch irgendwie, dass es schon wieder soweit ist. Aber doch, es ist Weihnachten, Zeit zum kurzen Innehalten, zum Besinnen, zum Resümieren, Bilanz ziehen oder einfach nur Erinnern…